Portrait de Caravanier

Aujourd’hui, nous découvrons le portrait de Pascal Germain

Pascal Germain

Qui suis-je ? Comment me décrire en 3 mots ?
Un Vosgien expatrié, militant de l’Education populaire, engagé socialement.
En trois mots : impatient, combattant et humaniste.

Quelle est la raison qui m’a fait rejoindre La Caravane ?
Un projet ambitieux, favorisant le concept de « consommer autrement » dans le respect des individus.

Le produit que j’ai découvert à La Caravane ?
L’utopie.

Mon produit préféré à La Caravane ?
Les légumes.

Le poste qui me plaît le plus pendant mon service (caisse, balance, mise en rayon, accueil, ménage, livraison, déballage, …)
En tant que coordinateur, j’aime partager et conduire à rendre autonome les membres de l’équipe.

Est-ce que je fais partie d’un groupe thématique ? Quel est son rôle ? Comment je m’y implique ?
Je fais partie du groupe APPI, du conseil d’administration et du groupe travaux.
La mission de ce groupe APPI est de promouvoir et développer les relations avec les populations proches de la boutique, de proposer des actions de « partage des savoirs » et de développer du lien social. Je m’y implique en proposant des actions, en participant activement aux différents moments d’échanges et de rencontres.

Quel serait mon souhait d’évolution de La Caravane ?
Passer rapidement au supermarché coopératif.

Focus sur la nouvelle rubrique « Recettes » du site internet de La Caravane, pourquoi cette nouvelle page ? Que va-t-on y découvrir ?
Ces propositions de recettes vont permettre de valoriser et de promouvoir les produits de la boutique, faire prendre conscience de la saisonnalité et de l’innovation culinaire.
Nous proposons des fiches recettes, des guides produits et les richesses de nos producteurs.

Animateurs d’ateliers à La Caravane autour de la gastronomie, la cuisine serait-elle ta pièce préférée dans la maison ? Pourquoi ?
Ma cuisine est un laboratoire culinaire, un lieu de partage, mon lieu de ressourcement.
L’art culinaire et la gastronomie font partie de l’histoire des « Hommes », ils permettent la transmission d’un patrimoine culturel aux générations, ils favorisent la connaissance des peuples du monde.

Bonus, en avant-première : y a-t-il un nouveau thème que tu aimerais faire découvrir aux adhérents dans un prochain atelier ?
Le travail des légumes, leur juste cuisson et les assaisonnements créatifs.
Le travail des pâtes de pâtisserie (pâte brisée, sablée, feuilletée, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *