La Caravane et Vous – Retour de questionnaire aux membres

La Caravane et Vous

Synthèse des réponses au questionnaire
proposé aux membres de la Caravane
par mail et via la Chouquette en mars et avril 2022

Introduction : 

Dans l’attente d’une analyse plus fouillée, il a semblé important au groupe APPI de vous proposer une synthèse allégée de ce questionnaire qui ne reprend ni toutes les questions ni toutes les réponses* mais donne une photographie plus précise des Caravanier.e.s et de leur rapport à La Caravane.
Elle peut aussi nous permettre de trouver les points sur lesquels nous devons porter nos efforts pour poursuivre et pérenniser notre projet.
Nous remercions Noé qui a travaillé sur ce questionnaire avec plusieurs membres du groupe APPI (Pascal, Jean-Laurent, Coralie) et nous a envoyé les résultats bruts sur lesquels est établie cette synthèse.
235 membres ont répondu à ce questionnaire au printemps soit complètement soit partiellement (sachant qu’actuellement nous sommes 488 coopérat.eur.rice.s actif.ve.s.)
Le choix des  questions retenues dans la synthèse et les commentaires, en italique, qui suivent parfois les réponses  relèvent du groupe APPI et comportent forcément une part de subjectivité.

 * Toutes les réponses brutes peuvent vous être envoyées après demande à appi@lacaravanecoop.fr

 1 – Moyen de transport utilisé pour se rendre à la Caravane  ?

Plus de 30 % viennent à vélo, 53 % viennent à pied ;  presque 5 % viennent en transport en commun.
Une seule réponse étant possible, certains membres signalent qu’ils alternent entre plusieurs moyens de transport (vélo, voiture, pied…).

2 – Est-ce que notre magasin est le magasin le plus proche de chez vous ? (magasin de type épicerie, supérette ou plus grand)

Pour 90 % des membres la Caravane n’est pas le magasin le + proche de chez eux mais c’est quand même le cas pour 11 %.

3 – A quel moment avez-vous adhéré à la Caravane (Amis du Super Marché) ?

Plus de 70 % des membres ont adhéré avant 2021.

4 – Quel tarif d’adhésion avez-vous choisi ?

7 % des membres répondent avoir choisi la cotisation à 10 €, 4 % ne souhaitant pas répondre ou n’ont pas répondu.
Les statistiques données par notre logiciel Odoo indiquent qu’en fait ce sont 17 % de nos membres qui ont payé une cotisation à 10 €.

5 – Aviez-vous entendu parler d’un autre magasin coopératif avant le nôtre et de quels autres magasins aviez-vous entendu parlé avant le nôtre?

77 % des membres ont entendu parler d’un autre magasin coopératif avant d’adhérer.
Beaucoup de membres citant la Louve et dans une moindre mesure la Park Slope Food Coop, la Cagette de Montpellier, Super Quinquin, les 400 coops.

6 – Aviez-vous déjà adhéré à un autre magasin coopératif avant le nôtre ?

9 % des membres ont adhéré à un autre magasin coopératif avant d’adhérer à La Caravane.
Et pour l’essentiel des répondants c’est à la Louve qu’ils avaient adhéré.

7 – Comment avez-vous entendu parler de notre magasin (plusieurs réponses possibles) ?

36 % par des amis.
25 % par un évènement dans la ville (marché paysan, journée des associations…).
16 % par un moyen non cité dans la question (Nextdoor, Le Montreuillois ou article de presse, la radio.
13 % sur internet.
7 % sont passés devant.
6 % habitent le quartier.
6 % par des affiches.
4 % ont participé à sa création.

8 – Pour quelle(s) raison(s) majeure(s) avez-vous adhéré à la Caravane ? (5 réponses maximum)

75 % pour lutter contre les grands groupes agro-alimentaires.
69 % pour des raisons écologiques (bio, local, vrac…).
63 % pour permettre une meilleure rémunération des producteurs.
65 % parce que le magasin et les décisions appartiennent aux adhérents.
48 % pour avoir des produits de meilleure qualité.
35 % pour payer moins cher que dans le magasin où j’allais avant.

9 – Avant d’adhérer à la Caravane, avez-vous eu des hésitations (plusieurs réponses possibles) ?

52 % n’ont pas eu d’hésitations
25 % à cause du temps qu’allait prendre le service
13 % à cause du prix de l’adhésion
12 % avaient peur de ne pas trouver certains produits
9 % à cause du temps de trajet
6 % indiquent et explicitent une autre raison

Parmi ces raisons indiquées , certaines ont pu être prises en compte par la mise en place de 2 mesures en avril 2022 :
– le rattaché peut être choisi hors du foyer
– le rattaché peut remplacer le membre pour son service

10 – À quelle fréquence faites-vous vos courses dans notre magasin ? (que ce soit vous ou votre rattaché.e)

5 % viennent moins d’1 fois par mois
39 % viennent 1 fois par mois
45 % viennent 1 fois par semaine

Pour exemple, Odoo nous indique qu’au cours du mois d’octobre 2022, 23 % sont venus une seule fois, 59,7 % sont venus moins d’1 fois par semaine, et la moyenne de la fréquence s’établit à 3,6 visites par mois.

11- Depuis un mois, combien d’argent environ avez-vous dépensé dans notre magasin ?

14 % ont dépensé moins de 50 €
36 % ont dépensé  entre 50 et 100 €
28 % ont dépensé  entre 100 et 200 €
14 % ont dépensé  entre 200 et 400 €

Pour exemple, Odoo nous indique qu’au cours du mois d’octobre 2022 :
23,6% ont dépensé moins de 50 €
25,2% ont dépensé  entre 50 et 100 €
30% ont dépensé  entre 100 et 200 €
10% ont dépensé  plus de 200 €

12 – Faites-vous aussi vos courses dans un autre lieu ?

Il n’y a que 2 % des membres qui ne font leurs courses qu’à La Caravane .
48 % font la plupart du temps leurs courses dans un autre magasins mais 44 %, s’ils font aussi  leurs courses dans un autre magasin, font la plupart du temps leurs courses à la Caravane

13 – Dans quel(s) autre(s) lieu(x) avez-vous fait vos courses le mois dernier ? (plusieurs réponses possibles)

57 % des membres  le font dans un magasin d’une chaîne (Carrefour, Franprix, Monoprix, Casino…)
57 % le font dans un magasin bio
35 % au marché
40 % dans des commerces spécialisés (boucherie, poissonnier, fruits et légumes…)
17 % dans une AMAP

14 – Pour quelle(s) raison(s) avez-vous fait vos courses dans un autre magasin ? (plusieurs réponses possibles)

Pour 77 % parce qu’il manque certains produits à la Caravane
Pour 50 % parce qu’il y a un magasin proche de chez eux
Pour 27 % parce que je préfère acheter certains produits moins chers ailleurs
Pour 24 % parce que les horaires d’ouverture sont trop réduits

L’élargissement des horaires de vente est intervenu au mois d’avril alors que beaucoup avaient déjà répondu au questionnaire

15 – Avez-vous un des régimes alimentaires suivants ?

16 % ont répondu végétarien
2 % vegan

Très peu ont répondu hallal, casher, sans gluten…14 % ont répondu autre en précisant flexitarien ou sans régime particulier….
Seuls 88 membres ont répondu à cette question.

16 – Trouvez-vous qu’il manque certains produits que vous aimeriez acheter ?

72 % ont répondu oui

Ce fort taux de réponse est une des causes des difficultés que nous avons connues au printemps et  auxquelles nous devons continuer à  apporter des solutions

17 – Quel type de produits manque ? (plusieurs réponses possibles)

25 % ont répondu de la viande
22 %              »          du poisson
22 %              »         des produits laitiers
20 %              »         des produits d’hygiène
20 %              »        des produits d’entretien
19 %               »         du vrac
16 %               »        de l’épicerie salée
14 %               »        des fruits et légumes

Sur les demandes de certains produits spécifiques, on peut constater que cela a été pris en compte. Ex. les produits pour bébé.

18 – A quel point accordez-vous de l’attention au prix des produits que vous achetez ?

Il n’y a que 19 % des membres qui accordent peu d’attention (dont  aucune 0,85 %) au prix.
La plupart accordent de l’attention au prix, soit assez (53%) et même beaucoup (26%).

19 – Comment trouvez-vous le prix des produits de notre magasin ?

19 % trouvent un peu trop cher nos produits ; 1,70 % vraiment trop chers.
Une large majorité de 66 % trouvent les prix adaptés.

20 – Y a-t-il un type de produits que vous trouvez vraiment bon marché ?

Seuls 53 % des 235 répondants ont répondu à cette question.
Les produits les plus cités sont les fruits et légumes, les produits en vrac (en comparaison des épiceries bio environnantes), les bières artisanales, quelques produits d’épicerie salée.

21 – Y a-t-il un type de produits que vous trouvez vraiment trop cher ?

Seuls 50 % des 235 répondants ont répondu à cette question.
Parmi les produits cités, on retrouve les fruits et légumes, les produits laitiers

22 – Est-ce que vous vous sentez à l’aise pendant votre service ?

51 % sont très à l’aise, 42 % sont plutôt à l’aise.
Il n’y a que 5 % qui sont moyennement à l’aise et 1 % pas du tout à l’aise.
Ces proportions sont en cohérence avec le modèle coopératif et participatif que l’on porte.

23 – Est-ce que vous vous sentez utile pendant votre service ?

33 % se sentent très utiles, 52 % plutôt utiles. Il n’y a que 11 % qui se sentent un peu utiles et 2 % pas très utiles.

24 – Y a-t-il des moments où vous ne savez pas quoi faire pendant votre service ?

51 % ne sont jamais dans cette situation mais 40 % le sont parfois et 5 % le sont souvent.
Rappelons qu’il existe une liste de tâches à réaliser lorsqu’«on ne sait pas quoi faire» durant son service ?

25 – Au niveau de l’encadrement des services  (coordos, salariés) ?

83 % considèrent que l’encadrement est adapté , 7 % préféreraient être plus encadrés mais 6 % préféreraient être plus autonomes.

26 – Est-ce qu’il vous arrive de donner des conseils aux autres personnes de votre service sur ce qu’elles peuvent ou devraient faire ?

48 % le font de temps en temps, 11 % souvent mais 28 % le font rarement et 11 % jamais.

27 – Trouvez-vous votre service fatigant ?

14 % le trouvent assez fatiguant ; 42 % un peu fatiguant mais 41 % le trouvent pas du tout fatiguant.

28 – Trouvez-vous que vous apprenez des choses pendant votre service ?

14 % répondent « pas spécialement » mais 65 % répondent un peu et 19 % beaucoup.

29 – Discutez-vous avec les autres personnes de votre service ?

55 % discutent de temps en temps, 34 % discutent beaucoup , 3 % tout le temps.
Il n’y a que 4 % des membres qui disent ne jamais discuter avec les autres personnes de leur service.

30 – Trouvez-vous que votre service vous prend trop de temps  ?

86 % trouvent que non. 11 % disent que oui.
A noter : certain services du matin ou du soir durent moins que 3 h.

31 – Avez-vous déjà conseillé à une connaissance d’adhérer à notre magasin ?

88 % l’ont fait. 10 % ne l’ont pas fait.
A noter que le bouche à oreille est un des motifs les plus cités pour s’inscrire à une Réunion d’Information .

32 – Est-ce que vous trouvez que les autres membres du magasin vous ressemblent ?

21 % répondent que oui, 25 % répondent pas spécialement

33 – À part votre service et vos courses, avez-vous déjà participé à une activité liée à notre magasin ?

56 % n’ont jamais participé à une activité autre que le service et les courses (distribution de flyers, marchés paysans, journée des associations, ateliers de partage du savoir…)

34 – Avez-vous déjà participé à une assemblée générale (AG) ?

55 % n’ont pas encore participé à une AG.

35 – Avez-vous déjà participé à un groupe de réflexion, d’organisation, un groupe thématique… ?

63 % n’ont pas encore participé à un tel groupe.
La participation à de tels groupes étant essentielle au développement et à la pérennité de La Caravane, nous devons encore progressé sur cet aspect.

36 – Trouvez-vous que vous êtes au courant du fonctionnement du magasin, des projets internes, des activités ?

60 % sont assez au courant, 16 % sont très au courant ; mais 21 % se disent peu au courant et 1 % pas du tout au courant.

37 – Avez-vous un (ou des) projet que vous aimeriez mettre en place dans le magasin ?

75 % répondent non.
10 % n’ont pas répondu à cette questionnaire.
Pour les 15 % qui répondent oui, les projets sont divers et nombreux (carte découverte (faite entre-temps), diffuser de la musique, un atelier savon, le compostage, accepter la Pêche comme monnaie…)

38 – Avez-vous déjà proposé de nouveaux produits pour le magasin ?

37 % l’ont déjà fait.

39 – Souhaiteriez-vous que le magasin s’agrandisse ?

76 % le souhaitent.

40  – Préféreriez-vous que notre magasin se situe dans un autre quartier ?

67 % ne le préfèrent pas, 25 % le préfèrent ; 8 % sont sans avis.

41 – Concernant les horaires d’ouverture, trouvez-vous que notre magasin est ouvert ?

68 % des membres nous estiment correctement ouverts.
29 % pas assez longtemps.
L’élargissement des horaires de vente est intervenu au mois d’avril alors que beaucoup avaient déjà répondu au questionnaire.

42 – Concernant la diversité sociale, vous trouvez qu’il y a ?

Pour 67 % des membres, il y a peu de diversité sociale à La Caravane et pour 10 % aucune diversité.

43 – Selon vous, quel est le principal frein (ou les principaux freins) à la diversité sociale ? (3 réponses maximum)

Pour 49 % des membres c’est le manque d’intérêt de certaines personnes pour ce genre d’initiatives qui est le principal frein.
Pour 44 % c’est le prix des produits
Pour 42 % c’est le type de produits présents et l’absence de certains produits
Pour 38 %  c’est le temps de service (3h)
Pour 23 % le bouche à oreille ne permet pas d’atteindre assez de monde 

44 – Êtes-vous pour ou contre les propositions suivantes :

  • Pour que plus de personnes puissent faire des courses à La Caravane en votre nom ?
    56 % sont favorables.
    Aujourd’hui seul 1 rattaché peut faire ses courses à la Caravane mais beaucoup de membres n’ont pas encore de rattaché.e.
    La Caravane serait-elle encore La Caravane avec plus de rattachés par membre ?
  • Élargir les critères permettant de payer le prix d’adhésion le moins cher ?
    48 % y sont favorables ; 31 % sont incertains et 6 % n’ont pas donné de réponses.
    A partir du moment où aucun justificatif n’est demandé pour payer l’adhésion à 10 €, la question de l’élargissement perd de son intérêt pour de nombreux membres.
  • Fixer une marge plus grande sur les produits « de luxe », plus faible sur les produits importants ?
    43 % seulement y sont favorables.
  • Pour que les membres en difficulté financière payent moins cher leurs courses ?
    32 % seulement y sont favorables.
    La non définition des « difficultés financières » est sans doute une des raisons de ce faible taux et de l’importance des incertains (40%).

  • Pour que les habitants du quartier n’aient pas besoin de faire de service ?72 % y sont opposés.

    45 – Si vous avez d’autres propositions, vous pouvez préciser ?
    De nombreuses sont citées, quelques une ci-dessous  :

– Plus de produits en gros volume pour des prix réduits.
– Nous ne pourrons jamais être concurrentiels avec la grande distribution qui rackette les producteurs et qui vend des produits de mauvaises qualités. Il faut changer l’ensemble de la société, pas La Caravane uniquement et certainement pas en première.
– Que certains volontaires choisissent de payer plus cher les produits afin que d’autres plus pauvres les paient moins cher.
– Qu’on mette en place avec la Mairie des bons d’achat subventionnés pour que des gens extérieurs en difficulté financière viennent faire leur course à La Caravane.
– Accepter la Monnaie locale et les tickets restaurant..
– Proposer des services moins longs.
C’est déjà le cas actuellement pour certains horaires.

Comme pour la question 9, plusieurs propositions faites n’ont plus d’actualité depuis la mise en place de 2 mesures en avril 2022 :
– le rattaché peut être choisi hors du foyer.
– le rattaché peut remplacer le membre pour son service.

46 – Avez-vous déjà été en désaccord avec certaines décisions prises au sein de notre magasin ?

40 % l’ont été parfois ; 51 % jamais. 8 % n’ont pas répondu.

47 – Accordez-vous de l’importance à avoir une alimentation bio ?

40 % considèrent que c’est assez important et 46 % considèrent que c’est très important,
7 % y accordent peu d’importance.

48 – Accordez-vous de l’importance à la provenance de vos produits ?

57 % considèrent que c‘est très important ; 34 % assez important. 7 % y accordent peu d’importance.

49 – Utilisez-vous souvent des plats préparés ?

5 % plusieurs jours par semaine, 12 % une fois par semaine, 17 % une ou plusieurs fois par semaine.
47 % répondent rarement et 34 % jamais.

50 – À part vous, y a-t-il une autre personne de votre logement adhérente au magasin ?

23 % des membres sont dans cette situation.

51 – Quel âge avez-vous ?

Seuls 3 % de nos membres ont 29 ans ou moins
22 % ont un âge ≥ 30 et ≤ à 39 ans
23 % ont un âge ≥ 40 et ≤ à 49 ans
23 % ont un âge ≥ 50 et ≤ à 59 ans
23 % ont un âge ≥ 60 et ≤ à 69 ans
4 % ont un âge ≥ 70 et < à 80  ans 

On peut noter une bonne distribution des membres selon l’âge sauf pour les moins de 30 ans et les 70 ans et plus qui sont sous-représentés par rapport à la population montreuilloise.
Selon les statistiques de l’INSEE relative à Montreuil 19 % des montreuillois sont dans la tranche 15 à 29 ans.
L’âge médian des montreuillois étant de 36 ans.

52 – Dans quel genre vous reconnaissez-vous ?

70 % des membres se reconnaissent comme femmes,
26 % comme hommes.

53 – Dans quelle catégorie se situe votre dernière activité professionnelle (CSP)  ?

52 % des membres sont cadres ou professions intellectuelles supérieures
15 %             »                     professions intermédiaires
15 %             »                     employés
11 % des membres se définissent comme autres
3 %               »        sont commerçants, artisans ou chefs d’entreprise
1 %                »             sont des ouvriers

52  % des membres sont des cadres ou professions intellectuelles supérieurs  alors que 36 %  des montreuillois le sont.

54 – Avez-vous déjà eu une expérience dans le secteur du commerce alimentaire ?

18 % indiquent avoir déjà eu une telle expérience dont 81 % comme employé/caissier et 16 % dans le management.

55 – Quel est votre niveau d’études ?

6 % des membres ont un doctorat
49 % ont un niveau master ou équivalent (BAC + 4)
15 % ont une licence (BAC + 3)
10 % ont le BAC
10 % ont le BTS, DUT, DEUG
3 % des membres n’ont pas le BAC (niveau Collège CAP ou BEP)

47 % des montreuillois  n’ont pas le BAC
Comme pour la CSP où on note une surreprésentation des CSP + parmi les membres il y a une surreprésentation des diplômés.

56 – Êtes-vous engagé.e dans un ou des autres projet(s) associatif(s) ou coopératif(s) ?

60 % le sont.

57 – Dans quel(s) domaine(s) (plusieurs choix possibles) ?

23 % dans le domaine social ou solidaire
20 %              »              de l’art
15 %               »              de l’environnement
10 %               »               politique ou syndical
6 %                 »               de la défense des droits
Dans les exemples cités on retrouve les AMAP, les jardins partagés.

58 – Sur une échelle de 1 à 10, à quel point diriez-vous que vos pratiques sont écolos ?

31 % les situent au niveau 7
28 %           »        au niveau 8
12 %            »        au niveau 6
11 %            »        au niveau 5

59 – Militez-vous pour une (ou des) cause(s) politique(s) ?

64 % des membres ne militent pas pour une cause politique.

60 – Sur une échelle de 1 à 10, soutenez-vous l’écologie comme projet politique ?

40 % des membres soutiennent l’écologie comme projet politique au niveau 10
11 % des membres soutiennent l’écologie comme projet politique au niveau 9
20 % des membres soutiennent l’écologie comme projet politique au niveau 8

Reportage – Brasserie La Montreuilloise

LA MONTREUILLOISE
BRASSERIE

Créée en 2014, La Brasserie La Montreuilloise est installée depuis juin 2021 dans son nouveau local, situé 69 rue François Arago à Montreuil (proche du métro Robespierre). Les brassages ont pu réellement reprendre en avril 2022, après de longs mois de travaux.
En SCOOP depuis juillet 2021, La Montreuilloise est animée par deux coopérateurs : Jérôme, le brasseur, et Esther, la responsable vente, que nous avons rencontrée.

Leurs bières bénéficient du label Nature et Progrès, association de consommateurs, d’agriculteurs producteurs et d’artisans transformateurs fondée en 1964. Cette association est l’acteur historique de la promotion du développement de l’agrobiologie en France et en Belgique.

Les produits utilisés sont 100% BIO, et de provenance « locale » : France ou proche de l’Union Européenne. Entre Montreuil pour les fleurs de sureau, le Pas-de-Calais pour le sucre de betterave, jusqu’à la Turquie pour les raisins sultanine (pas d’autre possibilité pour obtenir la même qualité), en passant par l’Allemagne et l’Angleterre.  Les bières de la Montreuilloise sont certifiées BIO depuis 2022, et labellisées “Produit en Ile de France”.

Le processus de fabrication de la bière

Attention, ce schéma est générique !

La Montreuilloise ne réalise pas certaines étapes expliquées ici (la filtration, l’élevage en barrique et l’assemblage, notamment).

Pour faire de la bière, il faut beaucoup d’eau et d’orge (ou de blé, sorgo, riz, …), et 1% de levure, par rapport à la quantité de référence. La Montreuilloise utilise l’eau de la ville. Elle est laissée à décanter afin de la déchlorer.
Le malt est un procédé qui consiste à faire germer la céréale après l’avoir humidifié pendant quelques heures au cours de l’opération appelée trempage. Ensuite on stoppe la germination par séchage. Le malt peut être plus ou moins torréfié ensuite (notamment pour obtenir des brunes, par exemple). La germination permet la création d’amidon nécessaire pour la fermentation et la création de la bière
L’amidon de la céréale sera utilisé comme un « carburant » (alors transformé en sucre).

Fourquet – toujours utilisé aujourd’hui

Le fourquet (pelle trouée), est l’outil utilisé pour délayer les céréales maltées dans l’eau portée à ébullition. A la Montreuilloise, Jérôme utilise le fourquet et le brassage semi-automatique de son unité de brassage.
Après un temps d’ébullition des céréales, le liquide est séparé de celles-ci par écoulement. Il ne reste au fond que les résidus de brassage appelés drêches. La Montreuilloise valorise ces résidus qui sont récupérés par des entreprises partenaires*. Elles en font de la farine, des pâtes, des ramens, des gâteaux. D’autres brasseurs vont les donner à des éleveurs d’ovins, de caprins, d’animaux de basse-cour ou en méthanisation. Rien ne se perd tout se transforme !

Unité de brassage semi- automatique – aujourd’hui

Le liquide est refroidi au moins à 15°C, et est versé dans la cuve à fermentation.

Le gaz va pouvoir s’échapper.

Cuve à fermentation

Après 1 mois et demi environ, des tests sont effectués afin de vérifier la qualité de la fermentation et d’alcoolisation.

L’embouteillage est ensuite réalisé, alors le gaz est produit.

Embouteilleuse

Dans les bouteilles, un dépôt, dû aux levures ou aux minéraux, est tout à fait normal.

Exemple d’étiquette de bière La Montreuilloise

*Une entreprise partenaire « Ramen tes drèches »

Recherche de mi-temps

Suite aux difficultés que rencontre actuellement La Caravane (Montreuil 93), un de nos deux salariés, Hichem Haftari, qui suit la gestion/comptabilité de notre épicerie coopérative a demandé un mi-temps.

Ce que nous avons accepté ; mais bien évidement, il recherche un autre mi-temps sur la Région Parisienne. Si vous êtes intéressés ou que vous connaissez une association ou une entreprise qui l’est, vous pouvez le contacter à h.haftari@lacaravanecoop.fr

Voici son CV.

Merci d’avance ! 🙏

Atelier sur la sobriété numérique

En France, le secteur du numérique représente 2% des émissions de gaz à effet de serre et pourrait atteindre les 7% d’ici 2040 (pour une idée de l’ordre de grandeur, le secteur aérien représente 4,7%).

Un citoyen français possède en moyenne 15 équipements connectés !

Un grand nombre d’études montrent que le bilan carbone des téléphones portables est catastrophique.

Pourtant quelques gestes simples permettent de limiter leurs impacts.

Pour nous aider à comprendre les enjeux et nous guider vers un usage raisonné des outils numériques et en premier lieu notre smartphone, nous avons demandé à TeleCoop d’animer cet atelier.

Premier opérateur télécom coopératif à vocation écologique et sociale, TeleCoop propose des abonnements mobiles permettant à chacun de reprendre la main sur sa vie numérique.

Cette coopérative propose également des services pour lutter contre l’obsolescence programmée du matériel et du logiciel et accompagne ses abonné.e.s dans leurs usages numériques grâce à un service client basé en France pour participer à la création d’emploi local.

Pour en savoir plus venez nombreux le Vendredi 17 juin à 19 h à la salle Franklin (60 rue Franklin), à Montreuil.
Inscription : ici

Pique-nique de La Caravane

pique-nique de la Caravane

Sous réserve de la météo, après de multiples annulations l’année dernière, nous proposons de nous retrouver pour un pique-nique des caravanières et la caravaniers juste avant les vacances, le Dimanche 26 juin 2022.

Ce moment convivial  se déroulera  au parc des Guilands à Montreuil.

Le RDV étant fixé à 12h30 devant la buvette du parc. Nous restons sur le principe de l’auberge Espagnole où chacun amène boissons, quiches, salades…

!! Appel à mobilisation des membres !! – Forum du 7 avril 2022

Réunis en forum le 7 avril 2022 à la Maison Ouverte, les membres présents ont pris connaissance de la situation financière préoccupante de la Caravane.

Si lors des exercices 2020 et 2021 nous étions quasiment à l’équilibre, il n’en est pas de même depuis le début de l’année 2022 : notre chiffre d’affaire a augmenté de 71 % entre 2020 et 2021, ce qui est une bonne performance au regard du contexte.

Cependant, cette augmentation ne suffit pas à couvrir l’augmentation des dépenses, notamment l’arrivée d’un second salarié et l’augmentation du loyer.

La solution passe donc par nous, chacun pouvant contribuer à développer le nombre de coopérateurs et à augmenter le panier moyen.

Sur les environ 680 membres qui ont adhéré depuis l’ouverture, un peu plus de 400 font leurs service et achètent ; environ un tiers a quitté le projet pour des raisons très diverses (déménagement, difficultés à faire le service, offre ne correspondant pas à leurs attentes,…) et une petite partie s’est mise en congés temporairement.

Depuis décembre 2021, chaque mois, nous constatons une fréquentation très faible de nos réunions d’information et des adhésions moindres aussi.

Cette situation est commune à de nombreuses coopératives comme la nôtre.

En Mars, le panier mensuel moyen était de 115€. Compte tenu du nombre actuel de coopérateurs, le panier moyen devrait avoisiner 180€ pour parvenir à l’équilibre.

Un petit tiers des membres ne viennent qu’une seule fois par mois faire leurs courses au moment de leur service et 27% ont une dépense inférieure à 50€.

Cela pourrait signifier que pour certains membres, la Caravane n’est qu’un magasin d’appoint un peu plus sympa que les autres, mais n’est ni leur magasin principal ni même leur magasin secondaire.

Le Conseil d’Administration, suite au forum de décembre où une première alerte avait été donnée, a travaillé sur des actions prioritaires dont certaines ont été mises en place comme l’amélioration des approvisionnements, l’élargissement des rattachés aux hors foyer et la possibilité de se faire remplacer par son rattaché pour son service.

D’autres, comme l’ouverture, effective, dès cette semaine, de nouveaux créneaux les mardi et jeudi et l’arrivée d’une gamme premier prix sur de nouveaux rayonnages (en cours).

Nous appelons donc l’ensemble des caravanières et des caravaniers à effectuer autant de courses qu’ils le peuvent à la Caravane et à se mobiliser pour faire connaître largement leur épicerie autour d’eux.

La « carte découverte » que nous lançons doit permettre de venir faire des courses sans être membre lors de 4 visites, doit nous aider à nous redonner un second souffle dans une période difficile pour tous.

Nous allons accueillir de nombreux coopérateurs potentiels grâce à cette carte, et la mobilisation de tous sera nécessaire pour les accompagner au mieux dans leur prise de contact avec notre épicerie, afin de leur donner envie de rejoindre l’aventure !

Merci à celles et ceux qui peuvent donner un coup de main pour diffuser cette carte découverte de la caravane vendredi 15 avril et samedi 16 avril lors du Marché Paysan. Le RDV est à 15h30 devant le Théâtre de Montreuil (à côté du Méliès). Merci de vous inscrire iCi

Merci aussi à celles et ceux qui peuvent imprimer à quelques centaines d’exemplaires cette carte découverte (téléchargeable ICI ) et la ramener à la Caravane pour d’autres diffusions que nous prévoyons. Et n’hésitez-pas à la diffuser à vos voisins, vos amis, …

Le Conseil d’Administration

Carte découverte, la voilà !

Vous avez entendu parler de La Caravane, mais vous hésitez encore à la rejoindre ? 😍
La carte découverte est faite pour vous ! Elle permet à des non-membres de faire leurs courses 4 fois à La Caravane. 🛒
Une façon de découvrir La Caravane, de tester les produits, les prix, le fonctionnement et l’ambiance. Nous sommes sûrs qu’à l’issue de cet essai, vous n’aurez qu’une envie : nous rejoindre ! 💚
Cliquez ici pour la télécharger : Carte decouverte

Membre rattaché

Vous pouvez désormais avoir un rattaché qui n’habite pas avec vous ! Il peut également faire ses courses à La Caravane mais aussi vous remplacer sur votre service.
Pour ce faire ce dernier doit simplement être bien déclaré comme tel auprès du bureau des membres (nom, prénom, téléphone, mail, date de naissance & photo).
Nous vous laissons le soin de lui expliquer le principe et les valeurs de La Caravane afin qu’il puisse faire ses courses ou participer en connaissance de cause.
Si vous souhaitez inscrire un rattaché, n’hésitez pas à nous contacter : bdm@lacaravanecoop.fr

Reportage sur l’un de nos fournisseurs : la Coop Bio Île-de-France

La Coop Bio Île-de-France nous livre toute l’année, fruits et légumes frais de saison, cueillis seulement 24 heures avant leur dépose rue Gaston Lauriau et beaucoup d’autres produits : laitages, bocaux de légumes cuisinés…

Lavage et brossage des légumes
Lavage et brossage des légumes

En 2011, les producteurs se regroupent sous forme associative, et sont centrés sur l’approvisionnement des cantines scolaires de la région.

La trentaine de producteurs convient en 2016 de changer de vitesse. L’investissement dans une légumerie – les légumes y sont lavés, épluchés, découpés en fonction des besoins puis mis sous vide pour être livrés – est décidé. Afin de porter ce coûteux et bel outil, le passage au statut de Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) est acté. Son objectif : commercialiser les produits à un prix juste pour les producteurs.

Rinçage et refroidissement des légumes après lavage
Rinçage et refroidissement des légumes après lavage

Six collèges structurent la vie de la coopérative. Le collège des producteurs possède 50% des voix et les cinq autres collèges (salariés, partenaires officiels, collectivités, transformateurs, clients) se répartissent les autres 50 %.

En 2017, 7 salariés travaillent à la Coopérative. Aujourd’hui, ils sont 15 pour assurer l’ensemble des activités de la Coopérative. Environ 128 sociétaires (dont 80 agriculteurs incluant la Bergerie Nationale de Rambouillet) y sont réunis.

La Coopérative s’est tournée vers les magasins à partir de 2012, et a développé pour eux des produits adaptés. Alors qu’en 2020, le confinement a été l’occasion de fortement « cultiver cette cible », l’année qui a suivi n’a, malheureusement, pas confirmé l’embellie. L’offre dépasse la demande ! Actuellement, 30 000 œufs par mois sont invendus.

Mise en cagettes des légumes nettoyés
Mise en cagettes des légumes nettoyés

Face à ces difficultés, la Coopérative réagit.
Depuis février 2022, elle a baissé le « franco » à 300 €, a mis en œuvre un contrôle qualité des caisses, a recruté Aurélien Ducoux, qui se charge de la partie magasin (alors qu’Alexia Houriez, en poste à la Coopérative depuis 5 ans, assure le suivi de la restauration collective). La Coopérative a également investi dans l’embauche d’une chargée de communication.

Bac de stérilisation
Bac de stérilisation

Par ces différentes actions, la Coopérative cherche à améliorer son service en direction des magasins et à élargir la gamme des produits proposés. La Caravane ne peut que s’en réjouir !